Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2013 6 26 /10 /octobre /2013 01:00

 

http://nsa33.casimages.com/img/2013/10/21/131021062020923771.gif

 

 

Il est plus de minuit et l’on va changer d’heure !

Le ciel sera plus noir et bien plus froid le temps

Malgré parfois des signes d’ultime douceur :

Un soleil presque chaud et des bribes de vent

Qui n’ose pas encor montrer son vrai visage ;

Pas tout à fait mistral ni plus tout à fait brise,

Sachant toujours cacher la folie et la rage

Des torrents d’air en rut qu’on appelle la bise

Tout là-haut dans le Nord. Abrégé par l’hiver,

Grignoté peu à peu, le jour qui devient gris

Nous a fait basculer dans un monde à l’envers

Où la lumière semble soudain rabougrie ;

Les fleurs se sont fanées au fil d’un bel été !

Tout se recroqueville et glisse vers l’ailleurs

D’une triste saison toute ratatinée…

Le clocher de Calas vient de sonner deux heures !

 

Vette de Fonclare

 

http://nsa34.casimages.com/img/2013/10/21//13102106224867168.gif

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 12:56

 

http://nsa33.casimages.com/img/2013/10/04//131004030356718043.gif

 

 

 

 

Quand je serai vieille.
Je veux qu'on m'appelle par mon nom 
ou mon prénom, selon mes fantaisies. 

Je veux qu'on prenne le temps d'être un peu avec moi, parfois même dans un silence confortable. 

Qu'on me touche et qu'on me prenne la main, seulement si ça me convient. 

Que toutes les attitudes envers moi me 
rappellent que je suis une vraie personne, 
même si je fonctionne au ralenti, même si 
j'ai quelques faux plis!

Si la situation devient trop difficile, 
peut-être ferais-je un peu la confuse 
pour savoir ce que vous pensez réellement 
de moi, peut-être serais-je réellement confuse...
J'aurai alors besoin de plus de tendresse et 
de chaleur, mais pas de me sentir dans une pouponnière !

Si je n'entends plus, qu'on m'écrive des messages, 
qu'on me laisse à proximité des tonnes de papier.
Si je ne vois plus, qu'on me donne l'occasion 
d'entendre de beaux textes, de la belle musique. 
Surtout parlez-moi en m'approchant, nommez-vous 
pour que je sache qui rôde dans ma chambre.

Si je ne parle plus, regardons-nous dans les yeux, 
lentement et le temps qu'il faut. 

J'aurai l'impression que quelqu'un tente de me comprendre. 

Comprenez que je crie de détresse et d'impuissance: 
le silence est si indécent, si angoissant.

Si je n'ai plus la force de tenir un livre, aidez-moi à trouver un autre moyen de me nourrir l'esprit.

Auteur inconnu

 

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 15:00

Bonjour écureuil

 


L'aube est moins claire, l'air moins chaud, le ciel moins pur ;

Le soir brumeux ternit les astres de l'azur.

Les longs jours sont passés ; les mois charmants finissent.

Hélas ! voici déjà les arbres qui jaunissent !

Comme le temps s'en va d'un pas précipité !

Il semble que nos yeux, qu'éblouissait l'été,

Ont à peine eu le temps de voir les feuilles vertes.

 

Pour qui vit comme moi les fenêtres ouvertes,

L'automne est triste avec sa bise et son brouillard,

Et l'été qui s'enfuit est un ami qui part.

Adieu, dit cette voix qui dans notre âme pleure,

Adieu, ciel bleu ! beau ciel qu'un souffle tiède effleure !

Voluptés du grand air, bruit d'ailes dans les bois,

Promenades, ravins pleins de lointaines voix,

Fleurs, bonheur innocent des âmes apaisées,

Adieu, rayonnements ! aubes ! chansons ! rosées !

 

Puis tout bas on ajoute : ô jours bénis et doux !

Hélas ! vous reviendrez ! me retrouverez-vous ?

 

Victor Hugo

 

http://nsa33.casimages.com/img/2013/09/22//130922050832543485.gif

 


Partager cet article
Repost0
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 14:17

 

http://nsa33.casimages.com/img/2013/09/16//130916042728569221.gif

 

LES VENDANGES

 

Hier on cueillait à l'arbre une dernière pêche,

Et ce matin, voici, dans l'aube épaisse et fraîche,

L'automne qui blanchit sur les coteaux voisins.

Un fin givre a ridé la pourpre des raisins.

Là-bas, voyez·vous poindre, au bout de la montée,

Les ceps aux feuilles d'or, dans la brume argentée ?

L'horizon s'éclaircit en de vagues rougeurs,

Et le soleil levant conduit les vendangeurs.

Avec des cris joyeux, ils entrent dans la vigne ;

Chacun, dans le sillon que le maître désigne,

Serpe en main, sous le cep a posé son panier.

Honte à qui reste en route et finit le dernier !

Les rires, les clameurs stimulent sa paresse !

Aussi, comme chacun dans sa gaîté se presse !

Presque au milieu du champ, déjà brille, là-bas,

Plus d'un rouge corsage entre les échalas ;

Voici qu'un lièvre part, on a vu ses oreilles ;

La grive au cri perçant fuit et rase les treilles.

Malgré les rires fous, les chants à pleine voix,

Tout panier est déjà vidé plus d'une fois,

Et bien des chars ployant sous l'heureuse vendange,

Escortés des enfants, sont partis pour la grange.

Au pas lent des taureaux les voilà revenus,

Rapportant tout l'essaim des marmots aux pieds nus.

On descend, et la troupe à grand bruit s'éparpille,

Va des chars aux paniers, revient, saute et grappille,

Prés des ceps oubliés se livre des combats.

Qu'il est doux de les voir, si vifs dans leurs ébats,

Préludant par des pleurs à de folles risées,

Tout empourprés du jus des grappes écrasées !

 VICTOR DE LAPRADE (1860)

 

http://nsa33.casimages.com/img/2013/09/16//130916042919833278.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 16:07





http://nsa35.casimages.com/img/2013/09/07//130907061457613385.gif

 

Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres ;
Adieu, vive clarté de nos étés trop courts !
J’entends déjà tomber avec des chocs funèbres
Le bois retentissant sur le pavé des cours.

Tout l’hiver va rentrer dans mon être : colère,
Haine, frissons, horreur, labeur dur et forcé,
Et, comme le soleil dans son enfer polaire,
Mon coeur ne sera plus qu’un bloc rouge et glacé.

J’écoute en frémissant chaque bûche qui tombe ;
L’échafaud qu’on bâtit n’a pas d’écho plus sourd.
Mon esprit est pareil à la tour qui succombe
Sous les coups du bélier infatigable et lourd.

Il me semble, bercé par ce choc monotone,
Qu’on cloue en grande hâte un cercueil quelque part.
Pour qui ? - C’était hier l’été ; voici l’automne !
Ce bruit mystérieux sonne comme un départ.

 

J’aime de vos longs yeux la lumière verdâtre,
Douce beauté, mais tout aujourd’hui m’est amer,
Et rien, ni votre amour, ni le boudoir, ni l’âtre,
Ne me vaut le soleil rayonnant sur la mer.

Et pourtant aimez-moi, tendre coeur ! soyez mère,
Même pour un ingrat, même pour un méchant ;
Amante ou soeur, soyez la douceur éphémère
D’un glorieux automne ou d’un soleil couchant.

Courte tâche ! La tombe attend ; elle est avide !
Ah ! laissez-moi, mon front posé sur vos genoux,
Goûter, en regrettant l’été blanc et torride,
De l’arrière-saison le rayon jaune et doux !

Charles Baudelaire, Les fleurs du mal

http://nsa35.casimages.com/img/2013/09/07//130907061739232735.gif

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 09:26

 

 

 http://bibi5959.b.i.pic.centerblog.net/aa51b74e.gif

 



Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute réputation de sagesse.


Quelqu'un vint, un jour, trouver le grand philosophe et lui dit : 
- Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton ami ? 

- Un instant, répondit Socrate. Avant que tu me racontes, j'aimerais te faire passer un test, celui des trois passoires. 


- Les trois passoires?



- Mais oui, reprit Socrate. Avant de raconter toutes sortes de choses sur les autres,

il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l'on aimerait dire.

C'est ce que j'appelle le test des trois passoires.

La première passoire est, celle de la vérité.



- As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai? 

- Non.. J'en ai seulement entendu parler... 

- Très bien. Tu ne sais donc pas si c'est la vérité. Essayons de filtrer autrement en utilisant: une deuxième passoire, celle de la bonté.


- Ce que tu veux m'apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bien ? 

- Ah! non. Au contraire. 

- Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n'es même pas certain qu'elles soient vraies.

Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une passoire, celle de l'utilité:


- Est-il utile que tu m'apprennes ce que mon ami aurait fait ? 

- Non.. Pas vraiment. 

- Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n'est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire ? 




Si chacun de nous pouvait méditer et mettre en pratique ce petit test...

le monde se porterait peut-être mieux. 

A diffuser sans restriction
http://bibi5959.b.i.pic.centerblog.net/mas6oeb2.gif


Partager cet article
Repost0
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 16:57

 

 

 

Juste  pour vous souhaiter à toutes et tous une merveilleuse année 2012

Santé * Joies * Argent

Que vos voeux se réalisent pour vous et vos proches

 

Chaque année, j'ai un an de moins que l'année d'après. Dieu sait comment ça va finir  (T.Duvert)

 

http://nsa22.casimages.com/img/2011/12/31//111231100655174191.gif

 

http://laliloula.l.a.pic.centerblog.net/kp7dp8t1.gif

 

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 09:51
http://nsa27.casimages.com/img/2011/09/22//11092204260069753.gif
Ma saison préférée

J'aime l'automne avec toutes ses couleurs or et pourpre. Les jours sont moins longs, c'est vrai mais, c'est aussi la période où nous sommes dans notre cocon familial et passons d'agréables soirées.

 

http://nsa28.casimages.com/img/2011/09/22//110922042412739333.gif

Couleurs d'Automne
Arbres remplis de fruits qu'en cette saison la nature
Nous donne généreusement !
Gaieté dans les vignes où les raisins bien mûrs
Sont cueillis en chantant.



Premiers brouillards et champignons cachés des bois
Nonnettes voilées, bolets bais...
Sous les noyers les enfants cherchent les dernières noix
Que le vent fait tomber.



Dans un grand champ un percheron retourne la terre
En fumant des nasaux
Pendant qu'une volée d'oiseaux se battent à l'arrière
Pour quelques vermisseaux !



De temps à autre, des aboiements cassent le silence
Mêlés de coups de feu...
Cache-toi petite biche des chasseurs sans clémence,
Si tu veux vivre heureuse,



Dans les sous-bois colorés et les arbres chargés
D'or, de feu et d'argent.
Tes amis les cerfs se battent comme des enragés,
Pour toi, jeune et charmante !



Pourtant chaque soir le soleil rétrécit sa course
En voyageur pressé.
Et chaque nuit : la Petit' Ours se colle à la Grand' Ours
Sans jamais renoncer !



Premiers cheveux blancs qu'on voit dans un miroir
Dès l'automne de l'âge,
Derniers vols d'hirondelles qui sentent venir le froid
Et partent vers les plages...



C'est la rentrée, les marrons sont tombés ; les feuilles
Voltigent au vent du Nord
L'enfant tout joyeux saute, les poursuit et les cueille
En sortant de l'école,



Et des plus belles couleurs, il s'en remplit les mains,
Puis les porte à sa mère,
Qui pour ne pas décevoir, garde précieusement :
Ce trésor éphémère

Jean-Claude Brinette
http://nsa27.casimages.com/img/2011/09/22//11092203473781593.gif
Partager cet article
Repost0
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 07:00

Bonne fête à toutes les mamans.

 

 

http://nsa20.casimages.com/img/2011/05/29//11052909085395626.gif

http://nsa19.casimages.com/img/2011/05/29//110529091143861150.gif

 

 

Partager cet article
Repost0
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 22:00

http://nsa25.casimages.com/img/2011/04/30//110430061704455990.gif

 

 


Je reviens en meilleure forme et vous promets de passer sur vos blogs petit à petit. J'ai vraiment été KO

 

 

MUGUET
Cloches naïves du muguet,
Carillonnez ! car voici Mai !

Sous une averse de lumière,
Les arbres chantent au verger,
Et les graines du potager
Sortent en riant de la terre.

Carillonnez ! car voici Mai !
Cloches naïves du muguet,

Les yeux brillants, l’âme légère,
Les fillettes s’en vont au bois
Rejoindre les fées qui, déjà,
Dansent en rond sur la bruyère.

Carillonnez ! car voici Mai !
Cloches naïves du muguet !

Maurice Carême

 

 

http://nsa26.casimages.com/img/2011/04/30//110430054600623613.gif

 

Partager cet article
Repost0

Coucou

Sans-titre-1.jpg

Recherche

Quelle heure ?

Archives

Saisons

hebergeur d'image

hebergeur d'image

Automne

0b-colonne.jpg

Astuces


Site Faire Un Blog

Or et rouge

2.gif

1.gif